assurance moto temporaire

Afin de répondre aux besoins de ceux qui n’utilisent que temporairement leur deux-roues, les compagnies d’assurances ont pris l’initiative de proposer des contrats d’assurance moto temporaire dont la validité oscille en général entre 1 et 90 jours. Une assurance temporaire est dans ce cas synonyme d’économie. Elle est davantage moins chère et surtout plus avantageuse que les contrats classiques. Sa souscription peut se faire de manière simplifiée et ne requiert aucune formalité particulière.

Gros plan sur les rouages de l’assurance moto temporaire

Bien qu’elle soit moins connue que l’assurance moto classique, l’assurance moto dite temporaire s’impose comme étant une solution très intéressante pour certains motards, essentiellement ceux qui recherchent à s’assurer pour une période de courte durée comprise entre 1 et 90 jours. À l’inverse du contrat classique, on ne se donne pas la peine de payer une prime d’assurance annuelle, car le contrat en question n’est qu’éphémère. Au terme du contrat d’assurance, le motard n’a nul besoin de le résilier sachant que les garanties dont il bénéficie s’arrêtent automatiquement et le contrat en question n’a plus aucune valeur. Le lendemain, si le motard sort sa moto, il roulera bien sûr sans assurance. S’il le souhaite, il a la possibilité de renouveler son contrat, et ce en toute simplicité.

À noter que pour se voir octroyer une couverture d’assurance moto temporaire, le véhicule assuré doit répondre à certains critères d’éligibilité. En principe, ce genre d’assurance ne concerne que les deux roues dotées d’une cylindrée comprise entre 126 cc et 750 cc. Les cylindrées de 125 cc ou moins (scooter, moto légère, cyclomoteur) sont alors exclues de l’assurance provisoire. Si votre moto y est éligible, rendez-vous sur www.assurance-voiture-temporaire-provisoire.com/ pour trouver le contrat correspondant à vos besoins.

Quand souscrire une assurance moto provisoire ?

De par son caractère temporaire, l’assurance moto provisoire ne se destine pas à tous les profils de motards. En effet, ceux qui profitent de leur deux-roues pour rouler au quotidien n’y trouvent aucun intérêt. Ce type de produit se révèle plus avantageux pour les conducteurs très occasionnels ou ceux qui ne prennent leur moto que pour une occasion particulière. Il existe généralement plusieurs situations pouvant amener un motard à souscrire une assurance temporaire moto.

D’abord, s’il emprunte la moto à une personne qui lui est proche et que celle-ci n’est pas couverte par une assurance, il apparaît judicieux de la couvrir par une assurance provisoire.

Dans le cas où le motard importe ou exporte une moto, l’assurance moto temporaire est intéressante pour la couvrir jusqu’à elle arrive à sa destination.

Lorsqu’une moto est à la fourrière parce que la police l’a confisquée à un motard l’utilisant sans assurance, le principal intéressé peut très bien s’assurer provisoirement en urgence le temps de souscrire un contrat d’assurance classique pour une longue durée.

Une assurance moto provisoire s’avère également intéressante pour les deux roues participant à un événement ponctuel en France ou à l’étranger : rallye, exposition, rassemblement, etc.

Si le motard a acheté sa nouvelle moto sur internet ou chez un revendeur, il peut également souscrire une assurance temporaire avant d’opter pour un contrat classique.

Démarches simplifiées pour souscrire une assurance moto provisoire

Au-delà de la condition d’éligibilité à l’assurance moto temporaire, il existe d’autres conditions précises pour y souscrire. La plupart des compagnies d’assurances exigent que le motard ait 21 ans minimum et soit titulaire d’un permis depuis au moins 2 ans. De surcroît, le motard ne pourrait prétendre à un contrat temporaire que lorsque son comportement est exemplaire : pas de suspension ou d’annulation de permis.

Quant aux formalités de souscription, elles s’avèrent toutefois très simples. Après la signature du contrat, celui-ci peut immédiatement prendre effet. Quant aux documents à présenter lors de la souscription, il s’agit de la copie de la carte grise du deux-roues à assurer, la copie du permis de conduire du motard, le justificatif d’achat de la moto, la copie du relevé d’information du motard (à défaut, la déclaration de son historique sur la route).

À noter que la souscription à une assurance moto temporaire peut en général se faire par téléphone dans l’éventualité où le motard serait confronté à une situation d’urgence.

Les garanties de l’assurance moto temporaire

Étant donné son caractère provisoire, une assurance moto temporaire n’est pas destinée à ceux qui souhaitent profiter d’une couverture très étendue. Le niveau de garantie ainsi proposé est basique et peut différer d’un assureur à un autre. Mais en général, une formule d’assurance moto provisoire se limite uniquement à l’essentiel afin que les motards puissent rouler en toute légalité à l’instar de la garantie responsabilité civile pour couvrir les dommages causés aux tiers (matériels ou corporels), une protection juridique, une garantie d’assistances (dans certains contrats). Il s’agit bien sûr d’un contrat incluant les garanties de base. Ce qui veut dire que le motard peut néanmoins le compléter en adhérant à des options sur-mesure en fonction de l’utilisation qu’il fera de son véhicule : garanties dommages, garantie corporelle du conducteur, assistance en cas de panne, etc.