Brick

Quelle moto conduire avec le permis B ?

Pour conduire une moto avec le permis B, il faut remplir certaines conditions de formation et d’ancienneté. Découvrons à travers cet article, quel type de moto peut conduire un titulaire de permis B. Profitons également de ce guide pour faire le point sur les permis ainsi que leurs équivalences avec le permis moto.

Que peut conduire un titulaire de permis B ?

Ceux qui détiennent un permis de conduire de catégorie B sont autorisés à conduire des motocyclettes légères à la condition que le titulaire possède le permis depuis 2 ans au moins et s’il a suivi une formation de 7 heures. Ce type de permis autorise son titulaire à conduire des MTL ou motocyclettes légères. Il s’agit de deux-roues atteignant jusqu’à 125 cm³ et 11 kW soient 15 CV. Il faut également que la moto un possède rapport puissance /poids ne dépassant pas 0,10 kW par kg, cela équivaut à 10 kg minimums pour 11 kW de puissance. Précisons que les deux-roues possédant une motorisation électrique dont la puissance ne dépasse pas 11 kW et le rapport puissance/poids équivaut à 0,10 sont considérés comme des motocyclettes légères.

Quels détenteurs de permis B sont exonérés de la formation de 7 heures ?

Les personnes exonérées de formation sont les détenteurs du permis B qui peuvent justifier de la conduite d’un tricycle ou une motocyclette légère entre le 1er janvier 2006 et 1er janvier 2011. Cette preuve doit être fournie par le relevé d’informations délivrées par un assureur. D’autres détenteurs de permis B sont également exonérés de formation. Il s’agit de personnes ayant obtenu le document avant le 1er mars 1980. L’équivalence du permis B n’est valable que pour le territoire national conformément à l’article R221-8 du Code de la route. Il est ainsi interdit de conduire un 125 CC dans d’autres pays sans être titulaire d’un permis moto adéquat.

Équivalence moto des titulaires de permis A2 et A

L’Espagne, la Belgique, l’Autriche et l’Italie font partie des autres pays qui, comme la France, acceptent le principe de l’équivalence. Accessibles à partir de 18 ans, les titulaires du permis A2 peuvent conduire des motocyclettes avec ou sans side-car possédant une puissance inférieure à 35 kW et dont le rapport puissance/poids ne dépasse pas 0,20 kW par kg. Le permis A s’obtient au bout de 2 ans de permis A2 et après une formation appropriée. Avec un permis de catégorie A, son titulaire peut conduire des motocyclettes avec ou sans side-car, quelle que soit la puissance de l’engin.

Quitter la version mobile