Quelle assurance moto choisir ? Lesquelles éviter ?

Lorsqu’on choisit une assurance moto qui convient à ses besoins, on a besoin de faire le point sur son profil ainsi que l’utilisation de son motocycle. Les assureurs qui calculent la prime prennent également en compte le type de moto ou de scooter. Comme le choix de l’assurance moto n’est pas toujours facile, voici des conseils pour se laisser guider.

Choisir l’assurance moto qui convient pour un jeune conducteur

Les compagnies d’assurances s’intéressent particulièrement au profil du conducteur. Le conducteur novice doit d’abord faire les preuves de sa bonne conduite. Lorsqu’il est plus expérimenté, il pourra augmenter la puissance de son deux-roues et choisir une meilleure garantie. Le terme jeune conducteur est une notion qui n’est pas liée à l’âge, mais à l’ancienneté du permis. Le titulaire d’un permis de moins de 3 ans est considéré comme un conducteur novice. En tant que profil à haut risque, il devra payer une surprime dégressive de 100 % la 1re année, 50 % la 2e année et 25 % la 3e année. On peut réduire le coût de la cotisation en commençant par conduire un deux-roues d’occasion assuré au tiers. On peut y ajouter quelques options telles que la garantie personnelle du conducteur. Cette option permet de verser un capital lors de dommage corporel subi durant un accident responsable.

Petit rouleur, motard passionné et motard senior

Les motards occasionnels ont intérêt à choisir uniquement les garanties essentielles. Ce choix est nécessaire lorsque l’on pilote une vieille moto. Dans le cas où le motard occasionnel conduit une moto neuve ou récente, il vaut mieux éviter la garantie essentielle et souscrire de préférence l’assurance tout risque ou intermédiaire. Les motards passionnés devront souscrire une couverture efficace. Les seniors qui souhaitent retrouver les sensations et l’ambiance de la conduite à moto devront payer une majoration de prime s’ils n’ont pas assuré leur moto depuis plus de 3 ans.

Conseils pour bien choisir son assurance moto

Quand on choisit une assurance moto, la première règle est de ne pas tricher, toujours rouler en étant assuré sous peine de devoir payer une amende de 3750 €, suspension du permis pouvant aller jusqu’à 5 ans et une mise en fourrière du moyen de transport. Ne pas faire de fausses déclarations. Il faudra également déterminer la valeur de la moto (cote Argus), penser à souscrire une garantie intermédiaire contre le vol, assurer les équipements, vérifier le montant des franchises, négocier des cotisations plus faibles ou encore trouver l’offre la plus avantageuse.

 

6 critères pour comparer les offres d’assurance moto
6 choses à savoir sur l’assurance moto