session de pilotage

Vous vous êtes inscrit à un stage de pilotage sur circuit ? C’est le premier auquel vous allez participer et vous ne savez pas ce que vous devez faire pour vous y préparer. Du choix du circuit moto à votre préparation à celle de votre moto, on vous dit tout ce qu’il faut savoir pour aborder cette journée dans de bonnes conditions.

Le choix de l’école et du circuit moto

Il existe de nombreuses écoles proposant des stages de moto aux amateurs de moto qu’ils soient novices ou confirmés. Prenez le temps de vous renseigner sur le sérieux de l’école et sur le déroulement du stage. Privilégiez les écoles tenues par des experts de la moto. En règle générale, dans une bonne école, les équipes sont constituées d’anciens compétiteurs ayant un bon palmarès. Ils peuvent ainsi vous donner de judicieux conseils pour vous aider à progresser rapidement. Et, comme indiqué ici, des groupes de niveau sont constitués pour que chacun puisse évoluer.

Mais, choisir une école c’est aussi sélectionner son circuit moto. Alors, prenez le temps d’étudier sur quelle piste de moto vous aurez la possibilité de rouler. Chaque circuit de moto ayant ses spécificités, à vous de faire votre sélection en fonction de vos envies !

 

La préparation de la moto

Le choix de votre école fait et le stage programmé, il ne vous reste plus qu’à vous présenter le jour J avec votre moto. Rouler sur un circuit moto impose de préparer votre engin auparavant, notamment si vous avez une moto de route. Il vous est généralement demandé de scotcher vos phares et vos clignotants et d’enlever les rétros. Le but est d’éviter qu’il n’y ait des débris sur la piste de moto en cas de chute. Et, vérifiez que votre béquille latérale tient bien car le moteur se coupe si elle descend.

Quant aux motos de pistes, elles ont déjà été modifiées et ne peuvent pas rouler sur route. En effet, elles n’ont plus de feux ni de clignotants, ont des pneus slick et ont subi de multiples modifications au niveau des freins, de la suspension, des protections…

Pensez également à vérifier vos pneus. Il faut qu’ils soient en bon état et que la pression soit adaptée en fonction de celle préconisée par le constructeur selon votre modèle de pneus. Enfin, contrôler votre niveau d’huile, votre liquide de refroidissement, de freins…

Une fois tous ces contrôles effectués votre moto est fin prête !

 

La préparation du pilote

Pour profiter au maximum de votre session de pilotage sur circuit moto, vous devez être au top de votre forme. Tous les exercices que vous allez réaliser exigent une grande concentration et une vigilance de chaque instant, alors n’arrivez pas fatigué ou malade !

Une petite préparation physique est également recommandée. Optimisez votre souplesse et faites attention à votre alimentation en faisant des repas sains et équilibrés et hydratez-vous correctement. À ce sujet, retrouvez sur cette page quelques conseils pour un bon équilibrage alimentaire.

Enfin, pour profiter de la piste de moto en toute sécurité, vous devez aussi vous assurer d’avoir l’équipement indispensable. Il comprend un casque intégral et non amovible avec un système de fermeture à boucle double D et qui soit en parfait état, un cuir deux pièces ou une combinaison, des sliders pour les genoux, des bottes hautes avec des sliders et des renforts au niveau des genoux et une dorsale.

Un bon équipement est indispensable pour réduire le risque de blessures en cas de chute. Il doit donc être choisi avec soin.