Les incendies de moto ne sont pas si rares que cela. Ceux qui habitent dans la capitale ont sûrement remarqué que plusieurs scooters ont fait l’objet des actes malveillants du « pyromane des Batignolles ». Heureusement, pour y remédier, les propriétaires de moto ou scooter prévoyants peuvent souscrire une assurance couvrant ce type de dégradation rendant inutilisable leur véhicule.

Détails de la garantie incendie pour s’assurer d’être remboursé

L’inconvénient avec la responsabilité civile est que cette formule obligatoire appelée assurance au tiers propose une indemnisation très limitée. En effet, elle ne protège pas la moto des attaques des autres. Ceux qui souhaitent bénéficier de plus de protection devront souscrire des garanties complémentaires au moment de la souscription de l’assurance. Parmi ces couvertures figure, la garantie incendie.

Grâce à cette option, les dégâts occasionnés par un incendie sont indemnisés à hauteur de la valeur du bien couvert au moment de l’accident. Le montant du remboursement est évalué par un expert. Pour se faire rembourser par sa compagnie d’assurances, il est indispensable de se rendre au commissariat pour porter plainte dès que l’on prend connaissance de l’événement. La copie de la plainte sera ensuite envoyée à la compagnie d’assurance. Le délai pour prévenir l’assureur est de 5 jours.

En quoi consiste la garantie incendie ?

En cas d’incendie de la moto couvert par la garantie incendie, il faudra communiquer un maximum de renseignements sur les circonstances de l’accident à la compagnie d’assurance : date, lieu, heure… Avant de signer un contrat d’assurance incendie pour sa moto, il faudra au préalable lire attentivement les conditions de couverture. Vérifier notamment certains éléments très importants tels que le type et le montant de l’indemnisation. Lire le contrat et s’attarder sur les conditions de réparation, remboursement, couverture des objets volés… Est-ce que la garantie couvre les incendies provoqués par des émeutes ou attentats ? L’assurance prend-elle en charge les équipements et accessoires détériorés ?

Saisir le Civi en cas d’incendie d’origine criminelle

L’assuré dont la moto a été incendiée et qui ne bénéficie pas de la garantie incendie possède un autre recours pour se faire indemniser. Celui de saisir la Civi. Le principe de cette commission est d’aider certaines personnes victimes d’infractions pénales pour qu’elles bénéficient d’une indemnité en guise de réparation de leur préjudice. Le remboursement est destiné aux motards qui ne peuvent être indemnisés par l’auteur de l’incendie ou par d’autres organismes comme l’assurance. Pour en bénéficier, il faudra que l’infraction ait lieu en France, la victime remplit certaines conditions de ressources et doit être en règle vis-à-vis des papiers du véhicule.