Combien de kilomètres peut faire une moto ?

À l’approche de l’été et des vacances, les passionnés de motos ou ceux qui souhaitent simplement effectuer un road trip à moto peuvent se demander comme de kilomètres par jour ils peuvent effectuer à moto. Cette information est importante lors d’une organisation de voyages. Cette notion permet de prévoir les étapes, les pauses, réservation, ravitaillement en carburant…

Comment déterminer une distance réalisable sur une journée à moto ?

Ce calcul est simple, il suffit de déterminer la vitesse moyenne que l’on est capable de tenir, on multiplie par le nombre d’heures que l’on peut conduire. Pour connaître la moyenne de la distance réalisable, il faudra rester humble et réaliste. Ne pas fonder son calcul en prenant en compte le faite que l’on peut rouler la majorité du temps à 90 voire 100 km à l’heure sur une route départementale. Les arrêts font baisser la moyenne. Ceux qui roulent sur l’autoroute en restant à 130 km/h maximum pourront effectuer une moyenne réelle de 100 à 110 km à l’heure. Réaliser une moyenne de 120 km à l’heure si l’on roule à 140 km/h en vitesse de croisière et en effectuant très peu d’arrêts. En ville prévoir 30 à 40 km/h de moyenne et 50 km/h de moyenne en montagne.

Assurance moto au kilomètre

L’assurance moto kilomètre est une formule évolutive très utile aux motards occasionnels. Le principe de cette formule également appelé Pay as you drive (PAYD) permet à l’assuré de ne payer que les kilomètres parcourus durant l’année. Cette offre originaire des pays anglo-saxons est proposée par la plupart des compagnies d’assurances. Le principe est qu’au lieu de verser une cotisation annuelle, le client paye une somme qui varie selon la distance parcourue chaque année. Ces formules sont très intéressantes aux motards qui réalisent moins de 10 000 km/an. Le niveau de garantie est identique aux contrats d’assurance deux-roues traditionnels on y découvre des formules au tiers, intermédiaire ou tout risque.

Utilité d’un boîtier GPS

Pour évaluer avec précision la distance parcourue durant l’année, l’assuré qui choisit ce type d’assurance devra installer un boîtier électronique GPS. Cet équipement à la charge de l’assureur note différents renseignements utiles tels que la vitesse, dates et horaires de l’utilisation de la moto, type de route empruntée, durée de la conduite… Ces renseignements sont collectés en temps réel et aident l’assureur à moduler le montant de la prime. Les données individuelles de l’assuré sont bien protégées et le système de géolocalisation permet de retrouver une moto volée. En cas de panne, le dispositif signale automatiquement la compagnie d’assurance.

Quel type de moto choisir pour votre enfant ?
7 choses à savoir sur les accidents de moto